Le gazon sauvage

Hieracium_aurantiacum

Épervière orangée

Vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus vouloir tondre l’herbe, ou à souhaiter une végétation plus proche de la nature, plus près de vos valeurs. Vous m’en parlez souvent et vous en voyez parfois des exemples au hasard de votre chemin.  Entre autres, quand quelqu’un cesse de tondre sa pelouse. Mais comme presque tout le monde la tond… Je parle ici d’un gazon diversifié, composé de toutes sortes d’herbes sauvages.  Il y a des fleurs courtes qui y poussent, mélangées avec les graminées.  Elles varient selon les saisons et le type de sol.  Une végétation qui n’a besoin d’aucun arrosage, ni fertilisant ou pesticide.  Je vous propose ici quelques idées inspirées de la nature.

violettes sauvages

Violette sauvage

D’abord, cessez de tondre le gazon pour quelques temps.  Pourquoi pas?  Vous serez surpris de voir pousser de jolies fleurs qui y sont déjà présentes, si votre gazon est suffisament diversifié.  Et s’il n’y en a pas assez à votre goût, rien de plus simple que d’en ajouter des plants ça et là.  Elles auront vite fait de se répandre à travers la végétation existante.  Je vous propose d’essayer les espèces suivantes:

Achillea millefolium
Antennaria canadensis
Fragaria virginiana
Leucanthemum vulgare
Potentilla anserina
Prunella vulgaris
Thymus serpyllum
Viola cuculata
 

Je vous invite aussi à consulter ce tableau, qui vous donnera plus de choix possibles et des détails sur les végétaux.

Vous pourrez continuer à marcher à travers ces herbes et, pour les endroits plus passants, prévoyez  tondre quelques sentiers.  Et il est toujours possible de recommencerSentier dans gazon sauvage à tondre le gazon au moment voulu, ou de le couper deux ou trois fois durant la saison.  Si vous choisissez d’abandonner la tondeuse, je vous suggère tout de même de le faucher une fois à l’automne, pour éviter la repousse éventuelle de semis d’arbres.  Vous pouvez laisser les débris de tonte sur place ou les mettre au compost. Dans le cas ou vous devez installer un nouveau gazon, nous avons développé un mélange de semences inspiré de la nature, qui vous permet d’implanter une telle diversité.  Il est composé de graminées courtes de type alpin, de fleurs sauvages basses et de trèfle blanc nain.  Le feuillage atteint une hauteur de 30 cm, et les fleurs peuvent aller jusqu’à 60 cm.  Il requière un sol de qualité moyenne et supporteLeucanthemum vulgare bien les conditions sèches, ainsi que les endroits mi-ombragés.  La façon d’ensemencer est exactement la même que pour une pelouse conventionnelle, et vous pouvez vous attendre à voir apparaitre les fleurs un an après le semis.  Le mélange est composé à 100% d’espèces sauvages, dont 50% sont indigènes au Québec.  Pour plus de détails, consultez la description de notre mélange Gazon Sauvage.

Alors, si le coeur vous en dit, laissez libre cours à votre gazon sauvage!

Benoit Bertrand

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s